02 96 20 81 10 st.jo.paimpol@wanadoo.fr

Projet numérique

A la rentrée 2021, les élèves de 6e seront dotés d’un iPad géré par le collège. Ils apporteront cette tablette en classe et à la maison pour prolonger le travail. Ces iPads seront utilisés que ponctuellement dans le cadre d’activités choisies par les enseignants, l’utilisation des cahiers n’est pas remise en cause.

Les ipads ne sont que des outils, ils trouveront leur utilité en permettant de :
    • mobiliser l’attention
    • renforcer la motivation
    • aider à la compréhension
    • construire des parcours différenciés
    • s’adapter aux besoins des élèves en situation de handicap

Pourquoi un projet numérique ?

 

À l’ère de la culture numérique, les questions d’éducation sont au cœur de la réflexion de nombreux pays et à la préparation (selon l’OCDE) aux quatre compétences phares du 21e siècle, les « 4C » :

  • Collaboration et Communication (pour travailler ensemble)
  • Critique constructive (pour résoudre les problèmes)
  • Créativité (pour trouver des solutions)

Dans ce contexte, il est nécessaire d’accompagner les élèves nés avec les outils numériques et de les aider à développer leur esprit critique face aux flux d’information quotidien.

Pourquoi
un élève = un iPad ?

Les élèves du collège Saint-Joseph ont déjà l’habitude d’utiliser et manipuler cet outil. L’établissement est doté d’un parc de 70 tablettes réparties dans caque pôle (français, mathématiques, sciences, etc..).

Cette nouveauté pédagogique permettra aux élèves d’utiliser l’ipad en cours et chez eux (week-end et vacances compris).

Les enseignants se sont formés à son utilisation et à la création de contenus numériques. L’utilisation de cet outil ne se fait pas sur toute la journée, il n’enlève pas l’utilisation de papier-crayon en cours mais permet un accompagnement et une pédagogie plus motivante pour les élèves.

Quels sont les intérêts
pédagogiques
pour l’élève ?

 

  • Implication et motivation des élèves (outil attractif et ludique)
  • Diminution du poids du cartable (moins de livres à transporter)
  • Accessibilité pour des élèves présentant des handicaps (malvoyant, dys,…)
  • Développer le travail collaboratif et la créativité
  • Etre un utilisateur averti des règles et des usages de l’informatique et d’internet.

Quel est le projet pédagogique pour
les enseignants ?

 

 

  • Aller vers davantage de différentiations pédagogique pour permettre à tous les élèves d’entrer dans les apprentissages (varier les supports, les approches et les modalités de travail)
  • Aller vers plus d’individualisation
  • Développer des compétences techniques
  • Développer le travail collaboratif, la communication et la créativité chez les élèves
  • Développer l’autonomie
  • Favoriser un apprentissage raisonné de l’utilisation des outils numériques et former un citoyen responsable.

Pourquoi le choix
de la 6ème ?

 

 

  • Pour nous permettre de nous donner du temps, apprendre petit à petit à manipuler l’outil, découvrir ses fonctionnalités et prendre conscience qu’il s’agit d’un outil de travail et non d’un jouet.
  • L’objectif est de permettre aux élèves d’être à l’aise avec les outils techniques, les usages responsables avant que les programmes se densifient.
  • L’ipad est géré à distance par un logiciel (MDM) qui permet d’avoir un contrôle sur ce que font les élèves.

Pourquoi l’iPad ?

 

  • L’iPad et les applications développées par Apple sont à ce jour les solutions les plus avancées au niveau éducatif. De plus, le mode de fonctionnement de l’environnement Apple, qui peut pour certains représenter des contraintes, apporte une sécurité des utilisateurs et des outils validés par les services Apple, et donc exclus de tous virus, chevaux de Troie et autres « malwares » que les utilisateurs d’autres solutions peuvent connaître actuellement. C’est donc le choix de la qualité et de la sécurité.

Comment les iPads
seront-ils utilisés ?

  • En complément de l’écrit, sur un temps raisonné et limité. On ne passera pas de 0% à 100% tablettes, c’est impossible et non souhaitable. Travaux de recherche documentaire web, consultation de manuel scolaire et autre support pédagogique (en LVE par exemple), production de documents, évaluation par quizz et autres supports…), … et nombre d’autres utilisations possibles

Quel sera le temps
passé/ jour sur des tablettes ?

  • Si l’on se base sur les autres établissements qui utilisent déjà cet outil, il est d’environ 15-20% du temps soit 1h-2h

L’utilisation du
cahier via stylo
est elle bannie ?

  • Oui bien sûr l’écrit garde toute sa place, les deux se complètent. L’utilisation des cahiers n’est pas remise en cause. La trace écrite (via stylo) reste un élément indispensable au bon fonctionnement de l’apprentissage pour certains élèves. D’autres ont besoin d’écouter, de verbaliser, de manipuler, etc… Les cartes mentales faites sur la tablette sont d’excellents moyens de mémorisation.

    Les élèves qui disposent d’un MPA écrivent peu ou pas, et pourtant ils apprennent et raisonnent. L’écrit les pénalise alors que le numérique compense leur difficulté et leur permet d’apprendre comme les autres élèves.

Quel impact
sur la santé ?

  • Les études de neurosciences produisent aussi d’autres sujets d’articles :
    • La mémorisation est différente selon les profils d’apprentissage, tous ne passent pas que par l’écrit. Donc pour les auditifs, visuels, kinesthésiques, les créatifs…
    • L’attention est générée aussi par la motivation, les outils numériques la favorisent. Les quizz et qcm d’évaluation permettent cela, et la persévérance scolaire aussi.
    • La motivation génère aussi la concentration.

Qu’en est-il de
l’utilisation du wifi ?

  • L’utilisation du wifi n’est pas systématique, les bornes peuvent-être coupées manuellement et les besoins d’utilisation d’internet sont minimes. Elles ne sont pas plus dangereuses que les « boxs » qui sont dans les foyers.

Mon enfant possède
déjà une tablette;
peut-il l’apporter
en classe ?

  • Non, ce n’est pas possible. L’iPad que nous fournissons à votre enfant a été paramétré pour répondre à des usages pédagogiques précis : uniformisation du contenu, des applications, et des restrictions. L’utilisation d’un iPad personnel déséquilibrerait l’homogénéité du parc d’iPads, créerait une faille de sécurité tant technique que pédagogique et ne s’inscrirait pas dans notre vision globale qui est de démontrer qu’une tablette numérique n’est pas seulement conçue pour des usages ludiques, mais bien pour travailler de façon efficace.

Quel financement
pour ce projet
numérique ?

  • Il s’agit d’un système de leasing (location). Les tablettes appartiennent à l’établissement qui met « à disposition » l’outil numérique de la 6° à la 3° moyennant  13-14e/ mois (10 mois par année scolaire).A la fin de la 3°, l’élève repart avec sa tablette qui lui appartient définitivement. Toutes les restrictions seront alors levées par l’administrateur informatique.

Quelle prestation ?

  • Ipad 10.2, wifi 32G
  • Licence jamfschool pour un pilotage à distance
  • Une coque de protection porte Pencil
  • Des applications éducatives choisies par l’établissement
  • Maintenance et déploiement des tablettes
  • Assurances pour casse, vol, etc…
  •  

Une caution
sera t-elle
demandée ?

  • Un chèque de caution sera demandé tous les ans (il ne sera pas encaissé):
  • 400€ la première année
  • 300€ la deuxième année
  • 200€ la troisième année

Y a t-il des aides
possibles ?

  • La première année, le coût est porté par l’établissement grâce à une réduction des « contributions familles ».
  • Les bourses sont à demander dès le mois de septembre.
  • Une réduction est envisageable après étude des dossiers sur présentation d’avis d’imposition.