02 96 20 81 10 st.jo.paimpol@wanadoo.fr

Le collège Saint-Joseph à Paimpol va connaître une année de changement avec l’arrivée d’une nouvelle principale et le début des travaux de mise aux normes annoncés pour 2019.

 

Ce dispositif permet en plus d’accueillir les enfants handicapés, intégrés dans les classes générales pour certaines matières, de bénéficier de la classe unique pour travailler en fonction de leurs besoins.

Professeur d’EPS depuis 2001 sur la région de Nancy, Elodie Brey gardera 6 heures de cours par semaine « pour rester en contact avec les élèves. »

Le reste de son emploi du temps sera occupé par le poste de direction pour lequel, elle suit une formation depuis trois ans.

Le collège paimpolais sera sa première prise de fonction en tant que chef d’un établissement et l’ouest de la France est un choix : «  J’ai toujours été attiré par la Bretagne, j’aime les Bretons pour leur sincérité et leur droiture ».

« Favoriser les relations humaines »14

À 39 ans, la jeune femme a souhaité se tourner vers l’encadrement « par envie de mettre du sens dans nos actions et pour favoriser les relations humaines et familiales », explique-t-elle.

Je veux apporter de la joie et de la bonne humeur, ça correspond à mon caractère. J’ai envie de bien connaître les élèves, les personnels et les parents, c’est pourquoi j’ai choisi un petit établissement, je n’ai pas envie de devenir chef d’entreprise.

Pour cette année d’arrivée et de découverte de l’établissement, peu de changement dans l’organisation, explique la responsable :

« Ce que je vise en tout premier lieu, c’est le bien-être des élèves et l’écoute. Je suis là pour rassurer les parents et les enfants. »

Mise aux normes : des travaux en 2019

L’année sera, par contre, marquée par d’important travaux l’établissement étant dans l’obligation de se mettre aux normes.

Le permis de construire vient d’être accordé pour cette mise aux normes qui concerne le plus ancien bâtiment du collège, le bâtiment central abritant le restaurant scolaire, quelques classes et les services administratifs.

Depuis l’an passé, le deuxième étage du bâtiment est totalement fermé.

Mais c’est tout le premier étage qui va devoir être revu pour permettre l’accès des personnes handicapées et s’adapter aux normes de sécurité.

La nouvelle directrice précise :

«Les travaux commenceront sans doute aux vacances de février. Ils se dérouleront sur les temps de vacances afin de ne pas perturber les classes.

La première phase prévue pour 2019 concernera l’agrandissement des portes de salles et bureaux du premier étage, ainsi que l’aménagement d’une sortie incendie au niveau de la cage d’escalier.

La seconde phase des travaux, à plus longue échéance, concernera l’installation d’un ascenseur extérieur et d’un nouvel escalier.